Pigalle : le quartier rouge de Paris et ses bars

Surnommé le quartier “rouge” de Paris, Pigalle est un quartier célèbre avec une histoire mouvementée. Tout a commencé dans les années 1880 avec l’ouverture de plusieurs cabarets dans le quartier, certains bien connus comme le Chat Noir sur le boulevard Rochechouart, le Mirliton, la Marmite, le Divan japonais (où le strip-tease a été inventé)…. 

D’abord, Pigalle attire une clientèle bohème, mais l’ouverture du Moulin Rouge en 1889 est une révolution pour le quartier. Avec le succès de l’endroit, où le French Cancan a commencé, les scandales sont partout, dans tous les cabarets, bars, restaurants, bals… et amènent une foule nombreuse ainsi que des proxénètes dans le quartier. 

Cette mauvaise réputation perdurera jusqu’au déclin de la prostitution “traditionnelle”, principale source d’argent du quartier, dans les années 1960.

paris red light district bars pigalle

 

Depuis les années 1960, la fête est de retour

Dans les années 1960, les poursuites contre de nombreux hôtels et autres maisons clandestines (pourtant interdites depuis 1946) ont augmenté et le nombre de prostituées et de gangs a ainsi diminué.

Avec la libéralisation des mœurs, dans les années 1970, la prolifération des sex-shops a changé la réputation du quartier, le rendant plus proche du folklore.

Il faut attendre les années 1990, et l’apparition de quelques salles de concert, pour que le quartier renaisse, et que Pigalle devienne l’un des meilleurs quartiers de Paris, apprécié pour sa vie nocturne. 

L’Élysée-Montmartre, le Trianon et la Cigale étant parmi les meilleurs endroits pour faire la fête à Paris. Le décor de Pigalle séduit  par ses néons, ses lieux célèbres et ses sites drainent de plus en plus de touristes et de voyageurs ainsi que des locaux à la recherche des meilleurs bars de Paris.

 

Des tournées de bars pour découvrir le meilleur de Pigalle

La tournée des bars est l’une des meilleures options pour découvrir les meilleurs bars et clubs de Paris. C’est aussi le moyen idéal pour passer une des meilleures soirées de la capitale française en tant que touriste, car les organisateurs du meilleur Barathon de Paris vous emmèneront aux bons endroits. De plus, comme vous rejoignez une foule cosmopolite, vous êtes sûr de vous faire beaucoup de nouveaux amis.

 

People who read this article also read  Comment tirer le meilleur parti d'une tournée des bars ?

Qu’est-ce qu’une tournée des bars ? 

C’est une sorte de soirée spéciale alliant boissons et jeux qui consiste à faire la tournée des meilleurs bars et pubs de Paris avec une bande d’autres voyageurs ou locaux. En participant à un barathon, vous obtenez des entrées gratuites dans certains des meilleurs pubs, des shots et des boissons gratuites dans les bars et vous finirez dans certaines des meilleures boîtes de nuit de la capitale française.

 

Un peu plus sur Pigalle

À Pigalle, les sex-shops et autres bars à hôtesses continuent de laisser place à des bars branchés, qui séduisent une nouvelle population dans le quartier de Pigalle Sud (So-Pi). Il s’agit des rues situées en contrebas de Pigalle, dans le 9e arrondissement. 

Avec certains des meilleurs bars tels que le Carmen, Chez Moune, Sans Souci, Lautrec, Mansart ou le Bus Palladium, de nombreux nouveaux endroits continuent d’ouvrir. Quelques-uns des meilleurs bars à cocktails de Paris et quelques-uns des meilleurs clubs de la ville se trouvent dans le quartier “SoPi” = Pigalle Sud.

Le Glass

C’est l’un des meilleurs bars à cocktails du quartier rouge de Paris. Situé dans un ancien bar à hôtesses : le Soho Bar, avec une ambiance très tamisée et un esprit festif, le Glass organise des soirées et invite régulièrement les meilleurs DJs. Boules à facettes et danse sur les tables sont ici monnaie courante et les boissons sont excellentes. 

Pigalle Country Club

Un ancien bar à hôtesses transformé en un club rock n’roll aux murs rouge sang. Derrière la vitre noire, vous pourrez siroter des cocktails et des shots aux noms de rockeurs célèbres, le club a une tête de sanglier en guise de décoration et un écran pour projeter des films comme le Stones Tour de 72, par exemple. Vous y trouverez l’un des meilleurs happy hours avec des cocktails à 5 euros, et certains des meilleurs DJs rock de Paris. 

 

L’Embuscade

Une ancienne fabrique de rhum capverdienne est devenue un bar branché chaleureux, coloré et tropical. Mobilier exotique, vieux rhums, jardinière et l’une des meilleures cuisines africaines de Paris. Ici, pour les plats, il n’y a pas de menu, et c’est la cuisinière Faty qui fait la cuisine en fonction de ce qu’elle a envie de cuisiner. Les DJs sont là pour vous faire groover sur le dancefloor, dépaysement garanti à l’Embuscade !

 

People who read this article also read  Auberge et Tournée des bars à Paris - Routards

Le Rouge Pigalle

Un ancien cabaret surréaliste des années 20 : le Pigall’s, fermé dans les années 90, dont le décor a été conservé, et qui abrite désormais les meilleures soirées électro de Paris. Aucune enseigne à l’extérieur et on flirte avec la prohibition à cette adresse cachée. Avec sa longue salle et ses deux bars, il se vante d’être le “meilleur club de Pigalle”. Les propriétaires font tout pour proposer des soirées avec le meilleur programme possible, tout en respectant l’esprit et le décor du lieu.

paris red light district bars peep show